Repérer un compteur kilométrique trafiqué

Repérer un compteur kilométrique trafiqué

Le saviez-vous ? La fraude au compteur kilométrique en France représente 10% des véhicules en vente sur le marché de l’occasion. Ce chiffre n’est pas négligeable. Suivez tous nos conseils pour repérer un compteur kilométrique trafiqué et éviter les arnaques ! 

 

Comment repérer un compteur kilométrique trafiqué ? 

L’Etat a mis à la disposition de tous HistoVec, un outil permettant de consulter l’historique d’un véhicule, c’est-à-dire les contrôles techniques à jour ainsi que le kilométrage certifié. Cependant, il est tout à fait possible dans certains cas que vous ne puissiez pas accéder à ces informations. Il existe cependant des astuces qui vous permettront de savoir si le compteur kilométrique est trafiqué tels que : 

  • l’alignement des chiffres pour un compteur analogique : si les chiffres ne sont pas alignés, cela signifie que le compteur a été déboiter manuellement
  • sur les compteurs numériques : munissez vous d’un dispositif de diagnostic à brancher sur la prise OBD du véhicule.

 

Si le véhicule que vous vous apprêtez à acheter affirme avoir moins de 200 000 km au compteur, jetez un coup d’œil à quelques éléments comme par exemple : 

  • les sculptures des pédales : si elles ont disparu, le véhicule a probablement parcouru une distance avoisinant les 200 000 km. 
  • les chiffres du pommeau du levier de vitesse : s’ils ne sont plus lisibles, l’ancien conducteur a dû conduire près de 200 000 km avec la voiture.
  • la sellerie : autant au niveau du volant que des sièges. S’ils sont déchirés ou craquelés, la voiture a dû parcourir de nombreux kilomètres avec des passagers à bord. 

 

Top 10 des modèles les plus trafiqués en France 

  1. BMW Série 7
  2. BMW X5
  3. BMW Série 5
  4. BMW Série 3
  5. BMW X3
  6. BMW Série 1
  7. Audi A6
  8. Volkswagen Touareg 
  9. Audi A5
  10. Mercedes-Benz Classe E 

 

Si vous êtes victime de fraude au compteur kilométrique, sachez que ce délit est passible de 2 ans d’emprisonnement et de 37 500 euros d’amende. Pour éviter ce genre de désagrément, consultez notre article “Qu’est-ce qu’un vice caché ?” ou bien jetez un coup d’oeil au Guide du Super Acheteur de Voiture d’Occasion vous livrant de nombreux conseils. 

 

Aller plus loin

Téléchargez moi

Partagez cet article

Share on twitter
Twitter
Share on facebook
Facebook
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email